Roméo et Juliette

Parler d’un ballet aussi singulier; n’est-ce pas là une gageure des plus hasardeuses…

Aussi à l’instar de l’Opéra de Paris, je préfère vous inviter à la découverte de cette phrase de Rudolf Noureev :
“Je suis convaincu que la Vérone de la Renaissance et le Londres élisabéthain avaient en commun le sexe et la violence. Ce qui les rapproche singulièrement de notre époque.”
Rudolf Noureev

Un grand merci à notre ami Nicolas de nous avoir fait partager ce moment de magie. Le créatif que je suis a été particulièrement sensible au niveau d’excellence bien sûr, mais également à la dynamique des couleurs qui illustrent ce ballet.
Un grand moment…

 

Crédit photo : Opéra de Paris

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 + un =